Les pathologies méniscales

0
479
Pathologie Méniscale : radio

Anatomie

Le ménisque est un fibrocartilage, qui améliore la congruence (qualité d’une articulation dont les deux parties s’adaptent parfaitement). Il joue donc le rôle d’amortisseur lors de la flexion forcée. Dans le genou, il y a deux ménisques.

La position accroupie prolongée va alors venir appuyer sur le ménisque médial.

Lésions élémentaires méniscales

Au niveau du ménisque médial : Suite à une flexion forcée, on peut aussi retrouver un détachement d’un lambeau méniscal.

Au niveau du ménisque latéral, lésions spécifiques sont :

  • un kyste: tuméfaction douloureuse de l’interligne latérale.
  • un ménisque latéral discoïde trop couvrant entrainant donc un blocage du genou.
  • un ménisque hypermobile entrainant une douleur du patient.

Pathologie Méniscale : Clinique

L’atteinte est souvent l’adulte de 30 ans. On retrouve une douleur à l’accroupissement, un blocage, un craquement, une instabilité du genou avec une impression de dérobement et un épanchement visible.

L’examen clinique montre un point douloureux méniscal qu’on appelle le signe de Oudard. Un kyste méniscal externe peut ainsi être retrouvé. On aura ainsi souvent une limitation à la flexion ou encore à l’extension.

Le « grinding test » est un test qui se réalise en décubitus ventral. Le professionnel de santé va effectuer une flexion, une pression dans l’axe du tibia et une rotation externe. Ceci va entrainer une douleur par le patient. On peut retrouver un blocage de l’extension alors que la flexion est à peu près normale. De plus, cela est caractéristique d’une lésion en anse de seau, avec interposition du ménisque.

Pathologie Méniscale : lésions pieds

Conséquences des lésions méniscales

Le patient peut ressentir un corps étranger en intra-articulaire entrainant des douleurs, des blocages, un dérobement et aussi un gonflement du genou.

En cas d’atteinte du ménisque on aura une perte du rôle d’amortisseur entrainant une arthrose.

Pathologie Méniscale : Examens complémentaires 

Radiographie face et profil :

  • le genou en extension
  • la position « schuss » (30° de flexion) en charge : position du skieur.

L’arthroscanner peut être intéressant chez l’adulte supérieur à 45 ans. Il permet de voir une lésion méniscale et du cartilage.

Les traitements en cas de lésions du ménisque

La chirurgie est donc primordiale avec une ménisectomie partielle sous arthroscopie.

Attention au risque d’évolution arthrosique après ce genre d’intervention chirurgicale.

En savoir plus :

  • Pathologies de l’épaule
  • Pathologies de la cheville

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici