Fake news : le test salivaire à l’école utilisé pour récupérer nos données personnelles

9
4902
test salivaire à l’école utilisé pour récupérer nos données personnelles
Le formulaire de consentement à remplir pour le test salivaire effectué à l'école est-il vraiment utilisé pour récupérer les données personnelles de la famille ? © Adobe Stock

Avant de faire passer un test salivaire sur les élèves mineurs, l’établissement scolaire a besoin de l’autorisation des parents via un formulaire de consentement. Des données personnelles sont réclamées. Seront-elles réutilisées par le gouvernement pour « fliquer » les familles ? Faux. On vous explique pourquoi.

Parents inquiets

Sur Twitter, plusieurs parents d’élèves se sont offusqués. Sur le formulaire de consentement pour un test salivaire de leur enfant à l’école, la «copie de la carte Vitale ou une copie de l’attestation de droits à la sécurité sociale» est demandée. Ils dénoncent ce document qu’ils comparent à un cheval de Troie pour extirper aux familles des données confidentielles.

Pourquoi c’est faux 

Les données enregistrées ne sont pas nominative. «Une personne est définie à partir d’un code anonymat unique dans SI-DEP qui nous permet de retracer son historique et de pouvoir comptabiliser le nombre de tests effectués» peut-on lire sur le site de Santé publique France. De plus, comme le rappelle 20 Minutes, ces données sont conservées trois mois maximum avant d’être supprimées. Ce qui est clairement indiqué sur le formulaire remis aux parents.

A lire aussi : Le port du masque en extérieur est-il vraiment utile ?

Ces tests ne sont pas obligatoires

Le ministère de l’Éducation nationale rappelle également le caractère facultatif de ces tests : «Comme pour les tests naso-pharyngés, les tests salivaires sont proposés dans les établissements scolaires sur la base du volontariat avec autorisation des parents», cite le journal 20 Minutes

En savoir plus :

9 Commentaires

  1. On nous avait dit que les données enregistrées sur l’appli « stop Covid » ne devaient être fichées que pendant la durée de la pandémie… et non! Les données vont être conservées pendant 20 ans. Demandez aux Chinois ce qu’ils font des testes salivaires des enfants… une mega banque de données de l’ADN. Si c’est ce type de liberté que vous souhaité ? Pas moi

  2. Je ne comprend pas cette polémique au sujet des données…. Que voulez vous qu’ils fassent avec des données médicales….! Dans l’actualité actuelle je pense que ces polémique sont faites pour entretenir un climat de défiance vis à vis du monde médicale. Je serais heureux que l’on me dit monsieur vous avez un problème, monsieur faites des examens….
    La France rentre dans une ère qui ne fait pas bon vivre et tous les louanges qui étaient bons de dire ou l’on étaient fières de notre pays … s’amenuisent au fur et à mesure des ans…
    Je combat les GRINCHEUX

  3. en tous cas mes enfants ne feront aucun test salivaire et j’espere d’ici peu qu’ils ne porterons plus de masque car c’est une atteinte a notre liberté individuelle et sociale

  4. rumeurs débiles plus journalisme à la recherche de sensationnel = information actuelle
    oui il vaut mieux vérifier avant d’aller dans le sens de ce que certains veulent nous faire croire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici