Enceinte avec la COVID-19

0
2752
La grossesse en temps de pandémie COVID19

Depuis le début de la pandémie liée à la propagation du Coronavirus, de nombreuses interrogations ont vu le jour, notamment concernant la femme enceinte et les risques encourus par elle et son bébé. Des formes sévères de la maladie peuvent-elles risquer de se développer plus fortement chez la femme enceinte ? Le risque de transmission de la mère à l’enfant est-il important ? Quelles conséquences sur le développement du fœtus ? Autant d’interrogations soulevées et auxquelles l’Inserm  amène des éléments de réponse.

Plus de complications de grossesse avec la COVID-19 ?

Les premières données qui émergent de la pandémie internationale à laquelle nous faisons face actuellement sont tempérées. Les complications ne sont en effet pas si fréquentes et la présentation clinique du patient contaminé par le coronavirus est similaire chez la femme enceinte à d’autres adultes ayant le même niveau de santé.

Toutefois, selon une étude publiée dans le journal BJOG, qui puise ses données de 675 femmes enceintes interrogées, il semble que des complications post-partum soient plus fréquentes lorsque la future maman a été contaminée. Fièvre élevée, faible taux d’oxygène dans le sang et un état nécessitant de nouvelles hospitalisations sont autant d’indicateurs qui ont été observés.

En tout état de cause, un suivi médical plus important que d’ordinaire doit être appliqué pour une femme enceinte atteinte du Coronavirus.

Les suspicions de transmission verticale du coronavirus au cours de la grossesse

Une étude de cas publiée en juillet 2020 dans la revue Nature Communications a apporté un éclairage nouveau quant au sujet de la transmission du coronavirus de la mère à l’enfant. Il semblerait en effet que le virus se transmette via le placenta. C’est en tout cas le cas ce qui s’est produit sur une jeune femme.

A l’heure actuelle, aucune transmission du virus dans le lait maternel, lors de l’allaitement n’a été observé.

Mais nous n’en sommes qu’au début des études réalisées autour de la COVID 19 et de nouvelles données et conclusions vont voir le jour dans les mois à venir.

En tout état de cause, la femme enceinte reste une personne fragile face au coronavirus, elle est une personne à risque qu’il convient de protéger.

A savoir : le port du masque en salle de travail et notamment lors de l’expulsion du bébé, est conseillé mais pas obligatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici