Maladies Rares : zoom sur l’Arthrite Juvénile Idiopathique

0
1030
Maladies rares : zoom sur l’arthrite juvénile idiopathique

Ils ont moins de 16 ans et souffrent déjà de l’arthrite. Le terme médical est l’arthrite juvénile idiopathique. Il s’agit d’atteintes inflammatoires articulaires sans cause reconnue. Au quotidien, les enfants alternent des périodes de crise douloureuse et d’autres de répit. L’arthrite juvénile idiopathique peut aussi freiner la croissance.

Raideur au réveil

Entre 2 000 à 4 000 personnes sont atteintes de l’arthrite juvénile idiopathique. (AJI) De jeunes Français de moins de 16 ans qui souffrent de cette maladie rare dont les causes ne demeurent pas connues (c’est la définition du terme idiopathique). Le diagnostic reste souvent long à être posé car les enfants atteints d’arthrite ne se plaignent pas toujours de la douleur. Ainsi, au début de la maladie, les seuls symptômes de la maladie sont la raideur au lever ou la difficulté à bouger un bras ou une jambe. Dans d’autres cas, les signes se limiteront à une articulation enflée ou à une perte de mobilité.

Arthrite Juvénile Idiopathique : Croissance

Arthrite Juvénile Idiopathique : Une croissance freinée

Quand l’arthrite est sévère, des stéroïdes peuvent être prescrits. La croissance de l’enfant demeure ralentie. De plus, les enfants atteints par l’arthrite juvénile idiopathique bénéficient d’un suivi ophtalmologique rapproché. Car une AJI s’accompagne souvent d’une inflammation à l’intérieur de l’œil appelée uvéite. Cette inflammation ne rend pas l’œil rouge, elle n’est pas douloureuse. C’est pourquoi il est difficile pour les parents de s’apercevoir de cette inflammation d’autant plus que l’enfant ne se plaint pas toujours de troubles de la vision. L’uvéite est pourtant sérieuse car non soignée elle peut entraîner, à terme, une perte de vision.

Exercice physique en douceur

L’exercice physique reste aujourd’hui encouragée pour tous les enfants souffrant d’une arthrite juvénile idiopathique. Aussi, une activité physique douce et régulière préserve la souplesse et la force des articulations, renforce les muscles et ralentit la dégénérescence du cartilage. Ainsi, les activités recommandées sont des sports sans impact violent comme la natation (et tous les sports nautiques), le tai-chi (et les autres arts martiaux internes) , le vélo, le yoga ou la marche à pied.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici