Rhubarbe : une mine d’or nutritionnelle

1
20817
Rhubarbe : une mine d’or nutritionnelle
La rhubarbe est un légume riche en fibres et en vitamines. © Adobe Stock

C’est la saison de la rhubarbe. Peu connue, elle est pourtant riche en fibres, en vitamines et en minéraux ! Découvrez les vertus anti-inflammatoires et anti-cholestérol de la rhubarbe.

Des fibres bonnes pour le transit

Entre avril et juillet, c’est le moment de retrouver la rhubarbe dans  les tartes, les confitures ou en smoothie. Les tiges de la rhubarbe (qui est un légume) sont riches en fibres avec un taux 74 %. Ces fibres contribuent à un bon transit intestinal. La rhubarbe est pauvre en calories tant qu’elle est consommée crue (14kcal). Cuite, c’est le contraire avec un taux de 130 kcal pour 100 g (contre 90 kcal pour la banane par exemple).

La rhubarbe en smoothie
Smoothie de rhubarbe, citron vert et menthe. © Adobe Stock

Calcium et potassium

L’un des points forts de la rhubarbe est sa haute teneur en calcium (86 mg aux 100 grammes) et  en potassium (288 mg). Le potassium est essentiel au bon fonctionnement des cellules, des nerfs et des muscles. La teneur en potassium de la rhubarbe est moindre que celle de l’abricot sec ( 1090 mg pour 110g ) ou de la banane (360 mg) mais plus que la tomate (237 mg) ou que celle de la pomme (107 mg).

A lire aussi : Nutrition : avez-vous la banane ?

Un plein de vitamines

La rhubarbe contient la provitamine A (bêta-carotène), un antioxydant qui lutte contre les radicaux libres et limite les risques d’être atteint d’un cancer digestif. La rhubarbe est aussi riche en vitamines B :  la B1, B2, B3 et B5 et B9. Cette dernière est recommandée aux femmes enceintes pour réduire les risques de malformations neurologiques chez le fœtus.

PRUDENCE : Si on cuisine les tiges de la rhubarbe, les feuilles ne sont pas comestibles, elles sont très toxiques.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici