Accoucher par voie basse

0
76
L'accouchement naturel par voies basses

Le grand jour est arrivé, vous allez enfin accoucher ! L’accouchement par voie basse dit également accouchement naturel, est de loin le plus courant. Selon le Rapport de l’Enquête Nationale Périnatale menée en 2016, 80% des accouchements se déroulent par voie basse. Il est naturellement proposé lorsque l’enfant se présente bien (tête en bas ou éventuellement par le siège) et que la morphologie de la maman le permet, notamment au niveau du bassin. Mettre un enfant au monde : un miracle qui se perpétue depuis la nuit des temps et qui soulève toujours autant d’interrogations et d’inquiétudes. Voici quelques éléments de réponse quant au jour J.

Que se passe-t-il à votre arrivée à la maternité ?

Après votre enregistrement à l’accueil de la maternité choisie par vos soins, l’équipe vous conduit en chambre et vous place un monitoring sur votre ventre afin de surveiller le rythme cardiaque du bébé.

Ce monitoring accompagnera les 4 étapes de votre accouchement

  • La dilatation. Sous l’effet des contractions et de la pression de la tête de l’enfant, le col se raccourcit petit à petit et s’ouvre progressivement. On parle alors de la phase de travail. Elle peut aller très vite comme durer de longues heures. Tout dépend si la future maman en est à sa première ou deuxième naissance, voir plus. On dit que le travail est plus long pour un premier. Mais il n’y a pas de vérité absolue ! Une péridurale peut-être posée sur demande et s’il n’y a pas de contre –indication.
  • L’expulsion. Lorsque le col de l’utérus est complètement dilaté et lorsque le gynécologue-obstétricien ou la sage-femme le jugeront bon, vous devrez pousser. C’est le moment de faire appel à ses cours de préparation à l’accouchement et de respiration !
    • -Dans 96% des accouchements par voie basse, l’enfant se présente par la tête.
    • -Dans 4% des cas il se présente en siège !
    • -Dans certains cas l’épisiotomie est nécessaire.
    • -L’utilisation de ventouses, spatules ou forceps est possible pour aider bébé à sortir.
    • Votre conjoint ou toute personne vous accompagnant pourra couper le cordon ombilical vous reliant à votre enfant.
  • La délivrance. 15 à 30 mn après la naissance, les contractions utérines reprennent permettant le décollement et l’évacuation du placenta.
  • La surveillance. Le monitoring reste en place pendant deux heures environ après l’accouchement. La maman reste en salle d’accouchement afin de surveiller les saignements et la reprise des fonctions urinaires.

Dans les maternités publiques, les accouchements sont assistés par des sages-femmes. Le gynécologue obstétricien n’est appelé que dans les cas de complication ou pour des césariennes en urgence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici