Pathologie glandes salivaires

0
699
Pathologie glandes salivaires

La pathologie des glandes salivaires principales (parotide, submandibulaire et sublinguale) se caractérise par des infections et des inflammations : les sialites, les hypertrophies globales et tumeurs. C’est lié aux maladies ORL.

Zoom sur la sialite 

 La glande parotide est la glande la plus souvent touchée par les virus. Une parotidite peut être liée à plusieurs virus comme le paramyxovirus (oreillons) qui est le plus fréquent. 

L’atteinte se manifeste en hiver et au printemps. Une inflammation ganglionnaire à type d’adénite cervicale et une rougeur de la gorge sont parfois associées.

Le diagnostic est clinique et ne nécessite pas d’examen d’imagerie

Le traitement se caractérise par un repos, une bonne hydratation du patient, un traitement antipyrétique et antalgique, et un isolement pour éviter de contaminer d’autres personnes. Le risque de contagion est maximal dans les trois premiers jours. 

Pathologie des glandes salivaires

Pathologie glandes salivaires : Zoom sur la sialite lithiasique 

Les lithiases salivaires touchent trois fois plus souvent la glande submandibulaire située en dessous de la branche horizontale de la mâchoire inférieure que la glande parotide. 

Le patient ressent la douleur au moment des repas. Une augmentation de volume de la glande peut être observée, la clinique pourra être :

  • une fièvre supérieure à 39 °C, 
  • une douleur spontanée, 
  • une tuméfaction glandulaire douloureuse au palper, 
  • une peau d’aspect inflammatoire, 
  • du pus à l’orifice est retrouvé à la pression.

L’examen a pour objectif de rechercher un calcul le long du canal excréteur de la glande atteinte. 

L’échographie est l’examen de choix pour mettre en évidence le calcul. L’IRM peut être réalisée en cas de recherche d’abcès.

La levée de l’obstruction permet de récupérer une fonction salivaire subnormale. 

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici