La Rachialgie Cervicale : Explications, symptômes et traitement

0
3189
La Rachialgie Cervicale chez l'homme
Homme se tenant la nuque où il a mal

Une rachialgie, qu’elle soit cervicale, thoracique ou lombaire, est un symptôme dont l’étiologie (les causes) peut être extrêmement variée, même si l’origine dégénérative de l’arthrose est, de loin, la plus fréquente. Devant toute rachialgie, il convient donc d’éliminer les autres causes possibles avant de retenir le diagnostic de rachialgie commune.

Cervicalgies

Les cervicalgies sont des douleurs du rachis cervical. Dans la très grande majorité des cas, il s’agit de cervicalgies communes dues à une détérioration dégénérative (la cervicarthrose) ou à un trouble fonctionnel musculo ligamentaires de la région cervicale. 

La cervicarthrose anatomique est très fréquente : elle concerne plus de 50 % des individus après quarante ans et elle augmente avec l’âge. Dans plus de la moitié des cas, elle est asymptomatique et cette notion doit être présente à l’esprit pour ne pas imputer la symptomatologie aux anomalies radiographiques.

Syndrome cervical

Définitions

  • Syndrome cervical aigu (torticolis) : douleur et surtout raideur cervicales survenant brutalement, volontiers le matin au réveil.
  • Syndrome cervical chronique : beaucoup plus fréquent, se manifestant par des douleurs de la nuque pouvant irradier vers l’occiput, vers l’épaule ou vers la région inter scapulo-vertébrale.

Les douleurs seront mécaniques : c’est à dire qu’elles vont apparaître lors des mouvements des patients. Elle seront diminuées la nuit.

Examen clinique d’une rachialgie, cervicale

Devant une cervicalgie chronique, l’examen peut montrer :

  • Des points douloureux à la palpation de la colonne cervicale;
  • Une douleur et une contracture modérée de la musculature paravertébrale;
  • Une limitation des mouvements des mobilités cervicales;
  • Des craquements à la mobilisation du cou.

L’examen clinique est en général plus démonstratif en cas de cervicalgie aiguë : raideur cervicale souvent importante, contracture douloureuse de la musculature para cervicale. Afin de permettre de conclure à une étiologie rhumatologique, l’examen neurologique doit être normal.

Rachialgie Cervicale : femme au reveil

Examens complémentaires d’une rachialgie cervicale

  • Les radiographies simples sont essentiellement demandées dans le cadre du diagnostic différentiel, à la recherche d’une cause infectieuse, inflammatoire ou tumorale.
  • On trouve habituellement des lésions de discarthrose, d’arthrose diffuse des articulations postérieures.
  • En général, lorsque l’examen clinique est totalement en faveur de l’arthrose, la radio est inutile. Le médecin pose le diagnostic grâce à la clinique seule.  

Traitement d’une rachialgie cervicale

Cervicalgies aiguës

Le traitement associe le repos, les antalgiques et les Anti inflammatoires (AINS), ainsi qu’un traitement physique sédatif : les massages.

Cervicalgies chroniques

Le traitement associe des antalgiques et des AINS (à la demande du patient) lors des poussées douloureuses, un repos relatif, des massages et une rééducation proprioceptive de renforcement des muscles paravertébraux et d’adaptation posturale. 
Le podologue peut également intervenir dans les corrections de posture vicieuse .

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici